1 – Choisir un type de cave à vin

Cave à vin encastrée dans une cuisine

Quel type de consommateur de vin êtes-vous ? Un amateur quotidien de vin de table, un épicurien qui aime déboucher une bonne bouteille à chaque diner ou un spéculateur du vin ? En effet, le type de cave à vin dépends essentiellement de votre profil et de votre consommation.

Si l’on exclue le mini bar à vin comme le WineArt d’Artevino dont le rôle se limite à la conservation de deux bouteilles de vin débouchées, tous les modèles d’armoire à vin se regroupent en trois types de caves à vins que vous pouvez trouver dans les magasins d’électroménagers ainsi que chez les e-commerçants généralistes et/ou spécialisés :

La cave à vin de service pour une dégustation à la bonne température

Egalement appelée “cave de chambrage” ou “cave de mise en température”, la cave à vin de service a pour vocation de permettre la dégustation de votre meilleure bouteille à la température idoine. En effet, tous les vins ne se servent pas et s’apprécient pas pleinement à la même température.

C’est d’ailleurs pourquoi les fabricants tels que La Sommelière ou Climadiff proposent à la fois des caves monozone avec un seul compartiment de réfrigération et des caves multi-températures comportant des zones de températures réglables indépendamment les unes des autres.  Cette gamme est probablement la plus prisée car directement inspirée du monde professionnel. 

Attention ! Comme leur nom l’indique, les caves de services n’ont pas vocation à stocker des bouteilles pendant plusieurs années. Dépourvues de système de régulation de l’humidité (hygrométrie), elles ne permettent pas de faire vieillir des grands crus jusqu’à leur apogée.

La cave à vin de vieillissement pour la garde longue

Faire le choix d’une cave à vin vieillissement c’est opter pour le modèle qui reproduit le plus fidèlement les conditions de conservation offertes par les caves naturelles ou enterrées. C’est également le type de cave qu’il faut privilégier pour la garde longue et le stockage des plus grands millésimes, tous types de cépages confondus.

Par conditions idéales il faut comprendre :

  • la température la plus stable été comme hiver
  • l’absence de lumière, responsable de l’oxydation du vin
  • une hygrométrie comprise entre 50 et 80%
  • le moins de vibrations possible
  • le contrôle de l’air intérieur pour éviter le développement de mauvaises odeurs

Dans une cave de vieillissement, toutes les bouteilles sont conservées à la même température, idéalement autour des 12 degrés. Le froid est réparti de manière homogène dans l’armoire à l’air d’un ventilateur (froid brassé).

La cave à vin multifonctions pour ne pas avoir à trancher

La cave polyvalente est la solution pour tous les collectionneurs qui n’arrivent pas à se décider entre le service et la garde. Les meilleures caves multifonctions comportent plusieurs zones de températures réglables de sorte qu’une zone peut être réservées aux Bordeaux et Bourgogne à vieillir et une autre pour la consommation régulière ou le chambrage.


2 – Choisir où et comment installer la cave à vin

Cave encastrable Climadiff CLE7
Petite cave à vin Climadiff intégrée sous plan

Une cave pose libre ou à encastrer ?

La plupart des appareils électroménagers se déclinent en modèle en pose libre et ceux à intégrer dans une cuisine équipée. Les caves à vin n’échappent pas à la règle et les cuisinistes ont vu les ventes d’armoire encastrables exploser ces dernières années.

Mais si certaines caves à vins encastrables peuvent très bien être utilisées en pose libre ou sous plan dans l’îlot centrale d’une cuisine, l’inverse n’est pas possible. Les caves en pose libre ne doivent surtout pas être intégrées dans un meuble car elles doivent pouvoir être ventilées !

Les modèles enchâssables par exemple avec leur ventilation frontale peuvent être installées de plusieurs manières.

Cuisine, Salon, Sous-Sol : dans quelle pièce l’installer ?

Avez-vous déjà une idée précise de l’endroit où installer votre cave à vin électrique ? Que savez-vous par exemple de la classe climatique affichée sur appareil ? En effet, les fabricants communiquent des plages de température ambiante optimale pour chacun de leur produit. Des informations destinées à assurer un fonctionnement optimal de chaque cave.

Toutes les caves ne sont pas faites pour une installation dans le garage glacial pendant l’hiver ou dans le salon à la température tropicale pendant l’été.

3 – Choisir la capacité de stockage

La plus petite des caves à vin permet de conserver 6 bouteilles quand les plus grandes comme les doubles caves peuvent en contenir plus de 300. Et contrairement à la taille de votre collection, la taille d’une cave n’est pas extensible.

C’est pourquoi la question de la capacité est importante quant au choix d’une cave à vin, dont la durée de vie sera en moyenne de 10 ans. Voici quelques points à prendre en compte :

  • Le volume de rangement théorique est calculée avec des bouteilles de type Bordelaise
  • Le nombre de clayettes peut réduire la capacité maximale de stockage
  • Les possesseurs d’une cave achètent plus de vin que ceux qui n’en ont pas. Moralité : prévoyez plus grand !
  • Largeur, hauteur, profondeur : pensez-vous à mesurer l’espace disponible pour l’installation de votre futur cellier électrique, ne serait-ce qu’en vue de la livraison !

4 – Choisir un type de porte

L’exposition prolongée à la lumière et aux ultra-violets est néfaste pour le vieillissement du vin en provoquant son oxydation. En outre, une cave à vin trop exposé à la lumière et à la chaleur du soleil verra sa consommation électrique considérablement augmenter.

C’est pourquoi le choix du type de porte de cave à vin est important pour maîtriser ces deux phénomènes. Il existe à ce jour quatre types de porte :

  • La porte vitrée classique : une porte en verre dont la fonction est avant tout l’isolation
  • La porte vitrée traitée contre les UV : elle filtre les ultra-violets mais ne garantit pas l’obscurité totale
  • La porte pleine : conseillée pour la garde longue, elle garantit l’absence de lumière dans la cave
  • La porte électro-chromatique : proposée par la marque Le Chai, son verre est intelligent et peut régler son niveau d’opacité

5 – Les autres critères à prendre en compte avant d’acheter sa cave

Avant de craquer pour votre armoire à vin, nous souhaitons attirer votre attention sur deux critères importants pour le choix de votre cave. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les sites e-commerce qui les vendent les mettent bien en avant au sein de leur fiche produit. Ces caractéristiques, que vous pouvez retrouver sur l’étiquette énergétique, sont la nuisance sonore générée par la cave, sa consommation d’électricité et enfin sa capacité en nombre de bouteilles.

Le bruit

Sachant que l’intensité moyenne d’une voix parlée est de 45 décibels, personne n’a vraiment envie d’entendre sa cave à vin à longueur de temps. Si vous envisagez de mettre votre cave de service au milieu de votre salon, il est fortement recommandé d’être très attentif à la mesure de la nuisance affichée sur l’étiquette.

En effet, une cave mesurée à 37 dB fait huit fois moins de bruit qu’une autre mesurée à 45dB. Ce critère est beaucoup moins gênant pour une cave de vieillissement installée dans un garage ou un cellier.

Mais pas de panique : les constructeurs ont pensé aux ouïes les plus sensibles : les caves à vin silencieuses ! Elles sont aussi discrètes que les réfrigérateurs modernes et émettent moins de 40dB lors d’un cycle de fonctionnement. Une cave à vin de la marque allemande Liebherr réalise même l’exploit de n’émettre que 31 dB de nuisance sonore ! 

La consommation énergétique

Tous comme son cousin germain, le réfrigérateur, la cave à vin dispose de son étiquette énergétique depuis 2012.

Etiquette énergétique d'une cave à vin
Etiquette énergétique d’une cave à vin Liebherr

Au sein de la classification actuelle, les appareils les moins gourmands en électricité sont classés de A+++, les plus énergivores sont classés G.

Mais attention à une classification particulière aux caves à vin : la classe climatique. Ces classes permettent de garantir une efficacité optimale en fonction de la température de la pièce où sera installée la cave.

Elles sont au nombre de 6 et vont de la classe SN “tempérée élargie” pour un fonctionnement à température ambiante de 10 à 32 degrés à la classe T “tropicale” pour une fonctionnement de 16 à 43 degrés.

En d’autres termes, si vous installez votre cave classé A+ dans une pièce dont la température avoisine les 20 degrés, attendez-vous à voir votre facture d’EDF augmenter !

Une nouvelle étiquette en 2021 !

L’étiquette énergétique va changer à partir du 1er novembre 2020 et devra être présente sur tous les appareils concernés y compris les caves à vin au 1er mars 2021.

La capacité

Oui, la taille de la cave à vin compte ! Bien sûr, vous pourrez vous contenter de votre petite cave de service 24 bouteilles pendant quelques années. Mais dès lors que l’on souhaite acheter une cave de vieillissement ou polyvalente, mieux vaut prévoir large d’emblée !

La taille annoncée par les constructeurs équivaut la plupart du temps à une gestion optimale de la cave avec des bouteilles de même taille et de même forme. Que faire par contre si l’on souhaite y stocker trois magnums de Chably et un jéroboam de Bordeaux ?

D’autre part, une fois que vous bénéficierez des meilleures conditions pour stocker votre vin, votre collection va s’étoffer au fil des années et votre cave va rapidement s’avérer trop petite.

Pour savoir quelle dimension de cave choisir, consultez notre guide : la taille des caves à vins

Pourquoi  investir dans une cave à vin électrique ?

Vous n’avez pas la chance de posséder une cave à vin enterrée et les bouteilles de Chably et de Bordeaux dénichées lors des différentes foires au vin commencent à s’accumuler dans les cartons ? Il est évident qu’avec de telles conditions de stockage, vos dives bouteilles seront exposées à de nombreuses agressions extérieures.

Acheter une cave à vin s’impose donc comme une évidence si vous ne disposez pas d’une pièce qui offre des conditions de conservations idéales pour votre réserve de grands crus.

Inventée dans les années 1970 par Eurocave, une société française qui est à ce jour la seule à fabriquer des caves à vin “made in France”, la cave à vin s’est ensuite répandue chez les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration pour faciliter le service du vin.

Les armoires commercialisées pour les particuliers répondent quant à elles à quatre grands besoins fondamentaux du vin :

  • Conserver et faire vieillir le vin  : la conservation et le vieillissement du vin répondent à des règles d’or suivies par plusieurs générations de sommeliers. Obscurité, absence de fluctuation de la température et de vibrations, contrôle de l’hygrométrie, aération sont des facteurs clés pour l’atteinte de l’apogée de vos grands crus
  • Servir le vin à la bonne température  : le chambrage du vin est un moment clé de la dégustation de ce précieux nectar. Cette opération consiste à amener une bouteille à la bonne température pour lui permettre de révéler tous ses arômes.
  • Sécuriser vos bouteilles de valeur : sachant le prix que peuvent atteindre certains millésimes, mieux vaut éviter d’attirer les convoitises sur votre cave. Les caves à vin fermées sous clé permettent de sécurité votre trésor.
  • Habiller votre intérieur : qui ne s’est jamais attardé sur une magnifique vitrine à vin dans un grand restaurant ? Il faut avouer que la cave à vin est un mobilier on ne peut plus esthétique et pratique.